cupidon, carnaval et sex machine

 

Le sexe est partout: dans les clips TV, les publicités, les chansons...Dans notre société on nous parle du droit des femmes, du respect du corps et de liberté sexuelle. Dans le même tempsla l'église préconise l'abstinance juqu'au mariage ou dans le pire des cas, jusqu'à ce qu'on soit sur de trouver le bon partenaire. Dans une société où les images se pornographisent à outrance, ou dans les clips video estampillés ados, le message subliminal c'est la big partouze, comment faire avec tous ces messages contradictoires? la plupart des messages nous disent que le sexe est quelque chose de sale dont nous devrions en avoir peur, ou que c'est un acte de violence. La religion très présente nous ordonne l'abstinence jusqu'au mariage ou si possible de le faire avec la "bonne" personne.  Nous apprenons que notre corps et notre sexe sont des choses dont nous devrions avoir honte. ou encore La femme doit être une bombe sexuelle et sexy qui doit satisfaire l'homme: s..pe pour son plaisir, si il a choisi comme compagne elle a intérêt à à a voir connu très peu d'hommes ou comble du luxe pour un homme, être vierge. 

Pour l'homme, si on se le représente de plus en plus comme un "tendre" potentiel, l'image récurrente est celle du mâle viril, qui peut s'il le veut-pour l'homme ça n'a pas d'importance- avoir de multiples conquêtes. Ah! la merveilleuse image du séducteur ou du bad boy que moi Femme ou biatch, et moi seule grâce à ma patience, ma  retenue ou ma fougue, et mon wore booty shake  j'aurai réussi à rendre fidèle et à dompter... les chevilles m'en gonflent...

 

Mais le sexe peut aussi représenter beaucoup d'autres choses... et n'oubliez pas -et ce message s'adresse particulièrement aux jeunes filles- que le sexe ce n'est pas une obligation, que ce soit pour être dans le coup ou pour faire plaisir à Julo (encore moins sous la pression physique).Autrement, le sexe est fun, seulement si chacun est d'accord sur ce qu'il veut faire et sur ses limites. Maïtre mot : respect de l'autre.

a mort, les phrases qui tuent

-mais tout le monde le fait!

-tu dis non mais je sais que tu veux le faire

- tu veux dire que tu es encore vierge!

- quel est ton problème? Tu es frigide ou quoi?

Pourquoi non? Nous avons fait l'amour la dernière fois

- j'avais trop bu la dernière fois, je ne sais même pas ce que je t'ai fait:ça n'a pas d'importance

- si tu m'aimes tu feras l'amour avec moi.

- baby tu seras mon official

non, je ne suis pas une bombe sexuelle!

C'est toi qui décides de ce que tu fais de ton corps: ton corps est à toi... bien sur il ne s'agit pas d'en faire n'importe quoi: A l'adolescence ou un peu plus tard tu n'as pas besoin de montrer que tu es une bombe sexuelle, une super b...seuse, une femme fatale. A l'heure ou le bootie shake sauvage et les micro short à la rhianna font rage, et que trash is cool, je pense que dans la vraie vie constructive et remplie du respect de nous même, il est raisonnable de laisser le bling bling, les biatches et les gangstas qui jettent des billets sur nos têtes  aux clips télés. Ils ne reflètent pas et ne doivent pas refléter la réalité et encore moins nos réalités locales. Ne nous laissons pas enfermer dans ce ghetto de clichés et de dévalorisation qui doit en faire rigoler plus d'un. Et puis ce n'est pas logique de se faire appeler "salope" ou "chienne" sans broncher et même d'en tirer une certaine fierté.

Eh oh! on se réveille! et on prend notre corps et notre image de femme en main.

 

Je réfléchis aux conséquences